COMMUNIQUÉ DE PRESSE (FINAL) : ÉLECTIONS 2021

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

À Voix Égales publie son analyse finale des élections fédérales avec le plus grand nombre de femmes jamais élues

(Ottawa, ONT – Le 27 septembre 2021) – Avec les résultats finaux des élections fédérales maintenant connus, À voix égales publie aujourd'hui une analyse complète des femmes élues à travers le pays, y compris une répartition par parti et par province et territoire. Globalement, lors de cette dernière élection fédérale, les Canadien(ne)s ont élu un total de 102 femmes à la Chambre des communes. Il s'agit d'une légère augmentation par rapport aux 98 femmes élues lors des élections générales de 2019, et accroit le pourcentage de femmes élues au fédéral de 29% à 30%.

« Chez À Voix Égales, nous sommes heureuses de voir que plus de cent circonscriptions seront représentées par des femmes, donc le plus grand nombre de femmes jamais élues au niveau fédéral » , dit Eleanor Fast, directrice générale d'À voix égales. « Alors que la différence du nombre de femmes élues entre 2019 et 2021 est minime, il s'agit tout de même d'une nouvelle étape franchie pour les femmes élues à la Chambre des communes avec un total de 30% de tous les députés. »

Malheureusement, malgré cette petite augmentation, la position du Canada dans le classement mondial de l'Union interparlementaire de femmes dans les parlements nationaux baissera au 58e rang du 55e rang atteint lors des dernières élections fédérales. Le classement mondial du Canada qui baisse malgré le plus grand nombre de femmes élues à la Chambre des communes démontre clairement que le Canada n'avance pas assez rapidement vers une plus grande représentation des femmes au Parlement.

Un examen des chiffres par parti révèle que la plupart des caucus de partis verront une légère augmentation du nombre de femmes au sein de leurs propres équipes dans la Chambre des communes. Le parti Libéral augmente le nombre de femmes de leur caucus de 33% à 35%, l'équipe des Conservateurs bougera de 18% de femmes à 19%, et le Nouveau parti démocratique augmentera le nombre de femmes de leur caucus de 37,5% à 44% au total. Le Bloc Québécois et le parti vert affichent une légère diminution de femmes dans leurs caucus. L'équipe du Bloc Québécois comptera 36% de femmes plutôt que le 37,5% affiché en 2019, et l'un de deux députés du parti Vert est une femme (50%), plutôt que les deux sur trois (ou 66%) élues en 2019.

Plusieurs des provinces et territoires verront également le même nombre de femmes de retour à la Chambre des communes pour représenter leur région. Quelques provinces voient des augmentations du nombre de femmes qui représentent leur région, tel que l'Ontario qui monte de 38 à 44 femmes députées. Le Québec ainsi que Terre-Neuve & Labrador ajoutent également une députée de plus par rapport à 2019 avec un total de 27 et de 3, respectivement, dans chaque province. Quelques provinces ont également réduit le nombre de femmes représentant leurs régions, avec la Colombie-Britannique qui dispose maintenant de 11 plutôt que de 14 femmes députées, et la Nouvelle-Écosse qui dispose seulement que d'une femme députée plutôt que de deux.

En comparant les élections fédérales 2019 et 2021, il y a également une correspondance directe entre le pourcentage de femmes candidates qui se sont présentées et celles qui ont finalement été élues. Cette année, 43% des candidats sur l'ensemble des partis principaux ont été des femmes ou des personnes de genres divers, ce qui est étroitement comparable au 42% de femmes ou des personnes de genres divers en 2019. Par conséquent, ce 30% des candidats finalement élus, fort semblable au 29% vu en 2019, démontre qu'au moins une partie de l'élection de davantage de femmes ou de personnes de genres divers consiste à nommer davantage de femmes ou de personnes de genres divers dès le début du processus électoral.

« En 2021 nous marquons le 100e anniversaire de la première femme députée élue à la Chambre des communes et nous sommes heureux de voir que le plus grand nombre de femmes jamais élues au fédéral siègeront à la Chambre cette année dans le cadre de cet anniversaire » , ajoute Bakopanos, Présidente d'A Voix Égales. « Cependant, le fait qu'il faille attendre 100 ans pour élire plus de 100 députées femmes nous indique également qu'il reste encore beaucoup à faire avant d'atteindre la parité en politique fédérale au Canada. »

Au-delà de ces élections, À voix égales continue de concentrer ses efforts sur la voie à suivre vers la parité des sexes en politique canadienne. À voix égales est impatient de travailler avec tous les partis politiques, nos partenaires et les femmes et personnes de genres divers à travers le Canada en vue de réaliser cet objectif ultime dans le cadre des élections à venir, à tous les niveaux de gouvernement partout au Canada.

-30-

Pour les requêtes médiatiques, veuillez contacter :

Brianna Workman

613-294-1263

[email protected]

 

Fondée en 2001, À Voix Égales est une organisation multipartite qui se consacre à l'élection et au soutien des femmes à tous les niveaux de postes politiques du Canada.

Aidez-nous à réaliser notre mission.

Nous avons besoin de votre aide afin de continuer à plaidoyer et à organiser.
Quelle que soit la taille de votre don, il nous aide à continuer à propager notre message.