ANALYZE : L'élection de 2019 - nominations, chiffres, et opportunités!

En cette veille probable du début de la période électorale officielle, nous présentons les chiffres!

À moins de six semaines du jour du vote, nous avons appris aujourd'hui que la période électorale pour l'#Elxn43 devrait être déclenchée demain! Néanmoins, les experts et les partis attendent avec impatience. Des avions et des bus sont en train d'être stocker, les bureaux de campagne ont été dévoilés et les bureaux centraux des partis politiques bouillonnent d’anticipation.

Alors que, pour la plupart, les nominations des grands partis politiques sont toujours en cours (sauf pour le Parti conservateur du Canada), il est difficile d’avoir, à ce stade, une idée précise de ce que cette élection nous réserve. Mais en regardant les données préliminaires sur la représentation des femmes et des candidates, nous pouvons d’ores et déjà faire quelques observations :

  • Le Parti vert du Canada a le plus grand nombre total de candidates à l'élection, avec 129 sur 308 candidat(e)s nommé(e)s ! Avec 30 circonscriptions restantes, le parti est en bonne voie pour maintenir, voire dépasser, leur record du nombre total de femmes se présentant sous la bannière du Parti vert lors de cette élection.
  • Le Parti libéral du Canada a le deuxième plus grand nombre total de candidates, avec 116 sur 302 à ce jour. Avec 105 femmes qui se sont présentées au nom des libéraux lors des élections de 2015, il s'agit d'une augmentation face au nombre total et au pourcentage de femmes qui se présentent au Parlement. Avec moins qu'une quarantaine de circonscriptions encore en jeu pour combler leur liste de candidat(e)s, il est toujours possible d’augmenter ce chiffre encore plus !
  • Nous savons avec certitude que le Parti conservateur du Canada ont nommé un nombre record de candidates à leur parti - une différence de 11 points de pourcentage par rapport à 2015 – au regard du nombre de candidates nommées. Il s'agit d'un saut significatif, passant de 66 à 106 dans 338 circonscriptions, en un seul cycle électoral. Il constitue une excellente opportunité pour l'élection finale d'un plus grand nombre de candidates le 21 octobre.
  • Le Nouveau Parti démocratique est sur le point d'atteindre la parité avec 104 femmes nommées sur 205 réunions d'investitures closes. Cependant, étant donné que de nombreuses circonscriptions n'ont toujours pas de candidat(e), il est difficile de dire avec certitude si ils dépasseront leur pourcentage de 2015 (43%) avec 46 candidates s'identifiant comme femmes - mais compte tenu de leur historique comme étant le parti qui nomme le pourcentage le plus élevé de femmes, et les chiffres actuels, il ne fait aucun doute que leur nombre reflètera un pourcentage excellent de femmes se disputant une siège à la Chambre des communes.
  • Le Bloc Québécois a présenté 78 candidat(e)s en 2015 (dans chaque circonscription de la province de Québec), dont 22 femmes. À l’heure actuelle, sur 57 candidats nommés, 20 sont des femmes, ce qui laisse supposer que cette fois-ci ce parti conservera au moins, voire dépassera, le nombre de femmes candidates
  • Avec près de la totalité des candidat(e)s nommé(e)s dans l’ensemble du pays, les femmes qui se présentent au nom du Parti populaire du Canada ne représentent qu'environ 15% du nombre total des candidat(e)s proposé(e)s, le plus faible de tous les partis. Avec seulement quelques circonscriptions non pourvues, il est peu probable que ce nombre n'augmente plus que marginalement.

 

Même qu'on est loin d’atteindre l’objectif ultime de parité d’À Voix égales au Canada, des progrès tangibles ont été accomplis en ce qui concerne le nombre total de femmes nommées aux prochaines élections et des efforts importants ont été déployés par la plupart des partis politiques pour faire augmenter ce nombre.

 

Nous pouvons constater une nette tendance de progrès pour tous les partis qui ont présenté des candidat(e)s en 2015, laissant beaucoup de place à l'optimisme pour la période électorale de 2019. Alors que les chiffres préliminaires suggèrent une augmentation du nombre de femmes dans la plupart des partis politiques, qu’est-ce que cela signifiera-t-il lors du résultat final de la 43e élection générale ?

Restez à l'écoute pour plus d’analyses approfondies d'À Voix égales !

 

* Les chiffres ont été récupérés par À Voix égales à partir d'une variété de sources et sont exacts avec une faible marge d'erreur au 9 septembre 2019. Seuls certains ont été vérifiés par les partis politiques au moment de leur publication. *

Aidez-nous à réaliser notre mission.

Nous avons besoin de votre aide afin de continuer à plaidoyer et à organiser.
Quelle que soit la taille de votre don, il nous aide à continuer à propager notre message.