Alexa McDonough, M.P.

Député de Halifax, ancien chef du Nouveau Parti démocratique du Canada et ancien chef du NPD de la Nouvelle-Écosse

Alexa McDonough, M.P.

Député de Halifax - Juin 1997 à aujourd'hui

Porte-parole du NPD en matière de relations internationales et de développement international
Leader des néo-démocrates du Canada - 1995 - 2003
Leader des néo-démocrates de la Nouvelle-Écosse -1981-1994
Membre de l'Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse - 1981 - 1995

Née à Ottawa, en Ontario, en 1944, Alexa McDonough est une fière mère de fils adultes, Justin et Travis, et grand-mère de cinq magnifiques petits-enfants.

Alexa McDonough a obtenu un baccalauréat en sociologie et en psychologie en 1965 et une maîtrise en travail social en 1967.

Elle a travaillé comme travailleuse sociale, chercheuse en politique sociale, a élaboré et enseigné un programme d'études supérieures en politique sociale, en administration sociale et en développement communautaire. Elle a même été journaliste avant de devenir chef du NPD de la Nouvelle-Écosse en 1980, première femme canadienne à diriger une principal parti dans une législature provinciale.

En 1997, Alexa McDonough est devenue:

Le premier néo-démocrate élu au Parlement de la partie continentale de la Nouvelle-Écosse;
Le premier chef du NPD à remporter des sièges fédéraux au Nouveau-Brunswick; et
Le premier chef du NPD à remporter la majorité des sièges de la Nouvelle-Écosse.
Elle a également rendu son parti au statut de parti officiel en élisant 21 députés de partout au Canada.

En 2006, Alexa McDonough est devenue:

La première femme à remporter quatre mandats fédéraux consécutifs en Nouvelle-Écosse
La première femme et le deuxième député (depuis Gordon B. Isnor) à remporter quatre mandats fédéraux consécutifs à Halifax
La seule femme élue au Canada atlantique à la 39e élection fédérale.

L'activisme d'Alexa McDonough a commencé à l'âge de quatorze ans, initiant par son groupe de jeunes de l'église un programme de sensibilisation et de camp de jour aux enfants et aux familles de familles afro-canadiennes qui luttaient contre les barrières raciales et l'exclusion dans sa propre province. Tout au long de sa vie d'adulte, elle a soutenu et participé à des dizaines de groupes de défense des droits et d'action sociale, d'organisations de défense des droits de la personne et d'associations professionnelles.

Elle a également reçu de nombreux prix pour son travail de promotion de la paix, ses contributions à la communauté arabo-canadienne et le Prix Leadership politique Canada 2003 «en reconnaissance de son leadership exceptionnel dans la lutte contre la pauvreté et la maladie dans le monde».

Aidez-nous à réaliser notre mission.

Nous avons besoin de votre aide afin de continuer à plaidoyer et à organiser.
Quelle que soit la taille de votre don, il nous aide à continuer à propager notre message.